Sarah Harper

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2013

//PARCELLE 343

L'espwar est un temps boisé


podcast

P1060755_2.JPG

La Baguette MYCOMAGIQUE d'André Lantz 

(les deux amis), Hemimycena cucullata, parcelle 343, 27 octobre 2012,DSC_0512.jpg

les deux amis, Hemimycena cucullata, photo : André Lantz

André Lantz, mycologue passionné a fait plusieurs repérages de terrain sur la parcelle en 2012 à la recherche de champignons et d'autres trésors dissimulés.

"La parcelle 343 se distingue  du parc des Beaumonts, la partie boisée également recouverte par du lierre, par les aspects suivants: 

- La présence d'arbres ectomycorhiziens (Bouleau, Tremble, Saules..) nécessaires à l'existence de certains champignons vivant en symbiose avec les arbres. Les érables et marronniers ne sont pas ectomycorhiziens. De même les robiniers faux acacias n'abritent qu'un cortège extrêmement limité de champignons.

            - Le sol de la parcelle non tassé par le passage des piétons et, pour l'instant, l'absence de déjections canines ou humaines qui enrichissent le sol en azote ce qui est favorable à d'autres espèces, (Lepista sordida et divers coprins) et moins favorables aux espèces plus "forestières" comme les Russules."

 

Tremella mesenterica, parcelle 343, 17 décembre 2012,DSC_0867.jpg

TREMELLA MESENTERICA, PHOTO : ANDRÉ LANTZ

LE 10 JUIN,  LES TROIS CHAMPIGNONS APERÇU PAR ANDRÉ SONT :

Merulopsis corium, parcelle 343, 17 octobre 2012, DSC_0296.jpg- Meruliopsis corium(à gauche) la Mérule papyracée sur branches mortes, le plus souvent à terre.

- Hyphodontia sambuci sur tronc vivant de sureau ou sur branches et bois mort de sureau ou d'autres essences.

- Russula exalbicans, la Russule pâlissante. Ce champignon est uniquement en relation mycorhizique avec le bouleau. Il y avait un seul Bouleau à 2 ou 3 mètres des Russules.

 

Russula exalbicans, parcelle 343, 27 octobre 2012,DSC_0496.jpg

RUSSULA EXALBICANS, Photo : ANDRE LANTZ

Sur les quelques espèces observées le 15 juin, il nous écrit :

" En face de la chaise réservée à la contemplation des champignons qui développent leurs sporophores, chapeau et pied, c'est toujours la Russule pâlissante Russula exalbicans  qui ne peut quitter son cher bouleau !

Marasmiellus vaillantii, parcelle 343, Montreuil, 15 juillet 2012, DSC_0398.jpg

Vers le petit escalier en bois pour enjamber le mur j'ai pu déterminer Marasmiellus vaillantii (à droite) qui est un champignon très proche du marasme des rameaux Marasmiellus ramealis. La couleur de la terminaison du pied est plus claire que celle de M. ramealis. La microscopie est aussi différente.

Postia subcaesia, face inf., parcelle 343, Montreuil, 15 juillet 2012,DSC_0406.jpg

Le spécialiste des polypores a pu déterminer grâce à la microscopie le petit polypore trouvé sur un morceau de bois de Sureau. C'est le polypore bleuté des feuillus au nom latin: Postia subcaesia. " (à gauche)


Craneiobia corni, cecidomyiidae, sur cornus sanguinea, parcelle 343, 15 juillet 2012,DSC_0346.jpg

La galle sur le Cornouiller sanguin est causée par un petit diptère de la famille des cecidomyiidae au nom latin : Craneiobia corni. (à droite) Le nom d'espèce provient de Cornus. Il n'y a pas d'ambiguïté car la galle est très typique. Petite hypertrophie plus ou mois hémisphérique sur la partie supérieure du limbe, plus grande hypertrophie sur la face inférieure, plus ou moins conique et à l'extrémité recourbée. Couleur variable."


"Je suis retourné sur la parcelle samedi dernier, le 27 octobreJe me suis assis sur la chaise aux champignons et à l'aide de ma baguette mycomagique j'ai pu faire apparaître quelques nouvelles espèces et réveiller les endormies.

Toujours la Russule décolorée sous le Bouleau avec trois exemplaires de couleur différente : une rouge, une rose et une blanche.

Des petits Tricholomes jaunissant et aussi de jolis petits champignons blancs dont la détermination n'est pas encore faite."

Crepidotus cesatii, parcelle 343, 17 novembre 2012, DSC_0738.jpg

CREPIDOTUS CESATII, PHOTO : ANDRÉ LANTZ

Et le 17 novembre André a pu déterminer quelques-uns de  nouveaux :

" La crépitode à spores sphériques, Crepidotus cesatii se trouve sur des vieilles tiges de Ronce ou d'autres lianes bien imbibées d'eau. Le nom Crepidotus vient du grec crepida qui veut dire chaussure ou sandale.  La forme du champignon vu de dessus peut ressembler à une sandale. On peut les trouver un peu n'importe où dans la parcelle. 

On pouvait voir plusieurs des champignons Entolome papillé pas très loin du terrier du renard. Entolome est formé de deux mots grecs: endo c'est-à-dire en dedans et  loma = bord ou lèvre ou marge. La traduction d'entolome est donc à bord ou frange involuté. Papillatum vient du latin papille = bouton, mamelon, téton...

Entoloma papillatum à vérifier, Montreuil, Parcelle 343, 17 novembre 2012, DSC_0698.jpg

ENTOLOMA PAPILLATUM, PHOTO: ANDRE LANTZ

DANS la PARCELLE 343, QUI N'A PAS ÉTÉ OUVERTE, ET DANS LAQUELLE ON TROUVE DES ARBRES QUI N'EXISTENT PAS AUX BEAUMONTS, IL EST POSSIBLE DE VOIR UNE ESPÈCE RARE, QUI NE SEMBLE PAS AVOIR ÉTÉ NOTÉ EN ILE DE FRANCE.

 "Une espèce d'Inocybe décrit en 1988 de la zone alpine a été observée pour la première fois en Île-de-France dans cette parcelle. Les inocybes forment un groupe de champignons particulièrement ardus. L’étymologie provient du grec Ino= fibre et Cybe = tête, soit chapeau fibrilleux. Ces champignons sont souvent toxiques car ils possèdent de la muscarine. L’inocybe de Patouillard (Inocybe patouillardii) est très toxique voir mortel. 

Les caractères microscopiques et macroscopiques ont été étudiés par Patrice Lainé, un collègue de la Société Mycologique de France qui connait bien ce genre. Ses études ont conduit à Inocybe leucoloma (littéralement  Inocybe à marge blanche). J’espère que cette belle espèce fructifiera encore l’an prochain."

inocybe-leucoloma-parcelle-343-17-octobre-2012-dsc_0307.jpg

 INOCYBE LEUCOLOMA PHOTO : ANDRÉ LANTZ 

 En décembre André conclut son année d'observation avec :

 "Je suis allé deux fois sur la parcelle. J'ai pu identifier quelques nouveaux champignons. Avec les pluies et la douceur, on trouve encore une nouvelle pousse de tricholomes jaunissantsLe schizophyllum amplum est une espèce pas très courante en Ile de France. Il y en avait pas mal sur les vieilles branches tombées des Peupliers. Hier on ne les voyait déjà plus..."

Schizophyllum amplum, parcelle 343, 17 décembre 2012,DSC_0862.jpg

SCHIZOPHYLLUM AMPLUM, Photo : ANDRÉ LANTZ


14/02/2013

//

AUX ARCHIVES

P1060501.JPG

P1060765_2.JPG


//

 UNE APRÈS MIDI EN NOVEMBRE...

They shut the road through the woods, seventy years ago. Weather and rain have undone it again and now you would never know there was once a road through the woods...                                                                                                                       R.Kipling

IMG_0730_2.jpg

IMG_0723_2.jpg

photo_7.JPG

IMG_0733_2.jpg

IMG_0731_2.jpg

Un épouvantail bien particulier, qui ne sert pas à écarter mais bien à attirer les oiseaux...avec succès! Nos voisins nous parlent des petits amis à plumes vivant sur la parcelle :
podcast